Jump to Navigation

15 avril 2019

Indéfini
Heure et lieu: 
11h, salle de réunion, bâtiment 210
Nom intervenant: 
Frédérique Clément
Titre: 
Modélisation multi-échelles en biologie du développement et de la reproduction : une approche “middle-out” basée sur la dynamique cellulaire
Résumé: 

Dans cet exposé, nous présenterons des approches de modélisation multi-échelles, basées sur la
description des dynamiques cellulaires à l’œuvre dans un processus relevant à la fois de la biologie du
développement et de la biologie de la reproduction, la folliculogenèse ovarienne.
Le formalisme sous-jacent est celui des dynamiques de populations structurées, considérées soit d’un
point de vue déterministe (équations de transport non conservatives), soit d’un point de vue stochastique
(chaînes de Markov à temps continu). Ce formalisme permet d’établir des liens mécanistes
entre le contrôle du devenir cellulaire (prolifération, différenciation apoptose) et celui du destin fol-
liculaire (ovulation ou dégénérescence), ou d’étudier comment les interactions entre l’ovocyte et les
cellules somatiques environnantes façonnent la morphogenèse du follicule.
Nous illustrerons ces principes, d’une part, sur le développement terminal qui est intégré dans la
dynamique du cycle ovarien résultant des interactions hormonales au sein de l’axe hypothalamo-
hypophyso-gonadique, et, d’autre part, sur une étape du développement précoce pendant laquelle
le follicule ovarien se stratifie en plusieurs couches cellulaires concentriques à l’ovocyte.
Dans le premier cas, nous introduirons un système d’équations de transport faiblement couplées,
permettant de rendre compte du processus de sélection des follicules ovulatoires. Dans le deuxième cas,
nous décrirons en parallèle un processus de branchement multi-type et son équivalent déterministe.

Année: 
2019
Organisme intervenant: 
INRIA Saclay
Date du jour: 
Lundi, Avril 15, 2019


Main menu 2

Seminaire | by Dr. Radut