Jump to Navigation

4 décembre 2017

Indéfini
Heure et lieu: 
11h, salle de réunion, bâtiment 210
Nom intervenant: 
Corinne Vacher
Titre: 
La phyllosphère: une jungle microbienne à l'interface plante-climat
Résumé: 

Les plantes interagissent avec des microorganismes tout au long de leur cycle de vie. Ces communautés microbiennes modulent la résistance des plantes contre de multiples stress, influencent leur capacité à se reproduire et contribuent au fonctionnement des écosystèmes. Les communautés microbiennes de la phyllosphère, qui sont à l'interface entre la plante et l'atmosphère, pourraient jouer un rôle non-négligeable dans la réponse des plantes au changement climatique. Une meilleure prise en compte de ces communautés, voire leur pilotage, pourrait permettre de renforcer la résilience des écosystèmes. Afin de prédire la dynamique et l'évolution des communautés microbiennes de la phyllosphère, il est nécessaire de disposer d'un cadre conceptuel qui intègre la plante, l'atmosphère et les microorganismes qui se développent à leur interface. En s'appuyant sur la théorie de Mark Vellend (2010), nous avons proposé d'analyser la structure de ces communautés à l'aide de quatre processus: la sélection, la diversification évolutive, la dispersion et la dérive. La sélection, qui est exercée par les traits et le microclimat foliaires et par les interactions entre microorganismes, filtre parmi tous les microorganismes présents sur les feuilles ceux qui parviendront à y survivre. La diversification évolutive génère des microorganismes possédant de nouvelles fonctions, tandis que la dispersion permet à certains microorganismes d'atteindre l'habitat foliaire. La dérive écologique, quant à elle, crée des variations aléatoires dans les abondances microbiennes. Si de nombreuses études démontrent l'influence de ces quatre processus, il reste encore de nombreux défis à relever. L'un d'entre eux, que j'illustrerai plus en détail, est de parvenir à déchiffrer les réseaux d'interactions entre les microorganismes à partir de données de séquençage haut-débit et d'évaluer l'influence de ces réseaux sur la santé de la plante.

Travail joint avec

Charlie PAUVERT, Arndt HAMPE, Annabel PORTE, Ursula SAUER, Stéphane COMPANT et Cindy MORRIS et basé sur les publications

Vacher, C., Hampe, A., Porté, A.J., Sauer, U., Compant, S., Morris, C.E. 2016. The phyllosphere: microbial jungle at the plant-climate interface. Annual Review of Ecology, Evolution, and Systematics, 47: 1-24

Stéphane A.P. Derocles, David A Bohan, Alex J. Dumbrell, James J.N. Kitson, François Massol, Charlie Pauvert, Manuel Plantegenest, Corinne Vacher, Darren M. Evans. Biomonitoring for the 21st century: integrating Next Generation Sequencing with Ecological Network Analysis. Submitted to Advances in Ecological Research.

Année: 
2017
Organisme intervenant: 
Université de Bordeaux - INRA, UMR Biogeco
Date du jour: 
Lundi, Décembre 4, 2017


Main menu 2

Seminaire | by Dr. Radut