Jump to Navigation

Dynenvie

Modélisation dynamique et statistique pour les écosystèmes, l'épidémiologie et l'agronomie

Responsable : Elisabeta Vergu

Cette équipe s’intéresse aux phénomènes dynamiques spatio-temporels, en considérant l’intégration d’échelles allant de l’intra-hôte à la métapopulation, afin de rendre compte de la complexité des processus et de leurs interactions survenant à différents niveaux organisationnels imbriqués. Les travaux méthodologiques se déclinent essentiellement sur deux axes : (i) la construction de modèles paramétriques, mécanistes, pour phénomènes dynamiques spatio-temporels, le plus souvent représentés par des processus stochastiques ou des EDO/EDP, et l’analyse de leur comportement, notamment par exploration numérique et approches de réduction et simplification de modèles ; (ii) la mise au point de méthodes d’inférence dans le cadre de données dépendantes. Une attention particulière est portée à l’analyse des structures sous-jacentes aux dynamiques, telles que les réseaux ou le paysage. Les problématiques biologiques étudiées concernent l’épidémiologie animale et végétale (propagation et persistance d’agents pathogènes, évaluation de stratégies de maitrise des épidémies, gestion de la durabilité des résistances, prise en compte des phylogénies des agents pathogènes, liens entre structure du paysage et risque épidémique...), l’agronomie (flux de gènes à l’échelle du paysage), l’agroécologie (cohabitation des plantes cultivées, adventices et auxiliaires de culture), l’éco-physiologie (écosystème digestif et alimentaire) et la microbiologie prévisionnelle.



Main menu 2

Page | by Dr. Radut